La crise de G.A.S et la course à pied

Forums Comptoir La crise de G.A.S et la course à pied

Vous lisez 15 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #1807
      Petit Pedestre
      • Nb réponses : 84

      Salut horde sauvage

       

    • #1848
      Petit Pedestre
      • Nb réponses : 84

      Je tente de créer ce sujet pour une troisième fois, les deux premières ont plantées pour un problème technique que j’ignore…

      Voilà, alors c’est quoi la crise de G.A.S?

      Non il ne s’agit pas de problèmes digestifs liés aux crucifères de saison;

      Pas non plus un sujet sur le prix croissant de l’énergie et les 100 francs qu’on devrait recevoir pour la Noël.

      C’est en fait l’acronyme de Gear Acquisition Syndrome, « maladie » moderne qui nous pousse à consommer sans raison et à accumuler du matériel.

      Pourquoi faire un sujet là dessus? Parce que je constate que la course à pied est un domaine où notre porte monnaie est très sollicité. On a beau dire qu’une paire de basket et hop, bah en fait non.

      En ce moment je réfléchie à l’achat de bâtons pour le 110 km que je ferais en mai, ma lampe frontale D4, va-t-elle me lâcher en pleine Saintélyon? et mes pulls qui grattent, ça pourrait être judicieux de les remplacer pour passer l’hiver au chaud…

      Sans parler de ma garmin qui a un altimètre en papier crépon, et des gants, et des bonnets et des sacs de trails…

      En plus le pire c’est qu’à chaque fois je trouve une bonne raison pour justifier le craquage ( le G.A.S ça rentre dans la tête et ça perverti la pensée!) et que ça ne calme que temporairement l’envie d’y retourner.

      Ce qui me questionne et qui me pose problème:

      – le budget

      -l’écologie

      -la difficulté à maitriser le truc

      -…

      Bon , doit-on consommer minimaliste, plus qualitatif, moins cher, plus écolo ( la réponse est sans doute oui)???

      Quid de l’occasion?

      voilà

    • #1854
      Arnaud Guffon
      • Nb réponses : 26

      Effectivement , j’ai  3 paires de chaussures  🙂

    • #1861
      leducdesavoie
      Le Duc
      • Nb réponses : 147

      Les bâtons par exemple c’est pas du consommable, enfin à moins de les casser. Du coup bon je rechigne pas trop à en reprendre.

      Et encore la course à pied franchement…c’est ni le vélo, ni le triathlon…ne parlons même pas d’un sport automobile …

      Je pense que tu le sens quand tu achète un truc débile.

      Tiens ma veste de pluie je l’ai depuis 2016 🙂

       

    • #1868
      Benoit L.
      • Nb réponses : 34

      Notre sport n’est pas le plus consommateur c’est clair

      mais je me reconnait dans ce G.A.S parfois avoir envie de changer de frontale, de montre ou de bâtons ou autre en me disant ils sont mieux que les miens, parfois je craque parfois je tiens,

      Parfois il y a aussi des pulsions d’achat suite à de l’énervement ou de la frustration au boulot, c’est très clairement malsain …

      Quitte à craque l’occasion est moins pire pour la planète et le porte-monnaie,

      Je me rassure en me disant que de toute façon ce que j’achète je l’utilise forcement régulièrement ^^

      Sacré société qui pousse à la frustration et à la surconsommation, on devrait rembourser les achats fait sous G.A.S c’est pas notre faute xD

    • #1871
      Petit Pedestre
      • Nb réponses : 84

      Bon, pour les bâtons, voici ma réflexion :

      Je prévois un 110 km en mai, j ai le temps de me préparer et si je m en référe au différents points de vue ( notamment le podcast du duc  # 1 « les bâtons sont ils obligatoires en ultra trail ? « ), je me dis qu en achetant mes bâtons MAINTENANT, je pourrais m entraîner correctement et blablabla.

      Ok donc je gagne en efficacité, fatigue et j améliore mon temps de course.

      Donc j achète.

      Mais, j’aime les formats 50/60km qui me permettent d aller bosser le lundi sans trop de fatigue, je ne me projette pas dans plus d un ultra par an. Je gagnerai plus sur mon temps de course en m entraînant mieux qu en m équipant mieux.

      En plus j ai étudié le truc et je n achèterai pas du bas de gamme ou milieu de gamme, là je connais le piège, on va à l économie et une fois le truc validé la crise de GAS revient et il FAUT du meilleur qualité, on se retrouve avec le musée du trail à la maison. Allé, donc entre 150 et 180 euros que j ôte de la bouche de ma progéniture affamée. Ça fait cher le 1/4 d heure de moins à l arrivée, et même si on part sur une durée de vie de 4 ans, à un ultra par an, on reste à 40 balles le quart d heure, j ai l impression de lire le devis du plombier !

      Donc je n achète pas. En plus j ai ma fierté ( de merde), le matraquage publicitaire IRUN dans toutes mes applications, moi ça ne m incite pas, ça me freine.

      Le stress du trailer quoi…

    • #1872
      Benoit L.
      • Nb réponses : 34

      Cest vrai que comme tout débutant je me suis équipé full D4 et petit à petit quand une crise de GAS arrive j’augmente la qualité de mon matos,

      Cest vrai que les bâtons si tu habites pas en montagne, l’utilité hors course est faible :/

      Ton calcul est intéressant cependant on devrait tous prendre exemple sur ta résistance ! ta fratrie ne mangera pas que des pâtes ce mois ci grâce à toi 😂

      +1 pour Irun ils sont insupportable car partout

    • #1882
      jeantahsinozkan
      • Nb réponses : 43

      J’avoue que je suis victime de la GAS aussi, comme Benoit le cycle classique pour moi c’est :

      1) Acheter du decath en me disant que ca sert a rien de depenser une fortune

      2) Finir une course et voir pleins de coureurs avec du Salomon qui coute 5x plus cher

      3) Aller en magasin par curiosité pour tester et voir. Craquer et faire péter la CB.

      4) Ne plus toucher au matos decath qui pourrit dans un coin…

      Ca m’est arrivé pour à peu prés tout, dernierement j’ai acheté un sac de trail Salomon, alors que celui de Decathlon suffisait à mes besoins…Dans tous les cas, pour moi la régle d’or c’est d’éviter le plus possible d’acheter sur Internet, dans 99% des cas je vais au magasin local pour acheter mon matos, j’ai pas donné 1 seul euro à iRun…

      J’essaie de pas trop culpabiliser vis à vis de mes achats de matériel, je me dis que la course à pied c’est ma passion, que c’est bon pour moi et que c’est ok de dépenser pour quelquechose qui te fait du bien et que t’aimes bien. Tant que ça en arrive pas à un point ou tu dois bouffer des pâtes au ketchup, ou que tu te met en danger financiérement, pour moi il n’y a pas vraiment à culpabiliser.

    • #1887
      Petit Pedestre
      • Nb réponses : 84

      J avoue, si j avais plus d aisance financière, j aurais exactement la même gamberge.

      Mais le fait de devoir compter un minimum m’oblige à avoir une réflexion sur mes consommations. Et quand on commence à penser, les autres arguments ( écologie, bien fondé de la dépense…) s’invitent aussi dans le débat.

       

    • #2039
      Petit Pedestre
      • Nb réponses : 84

      Le GAS à été plus fort que moi, j ai craqué pour un gilet lesté 10 kg.

      Pour me punir de ma lâcheté, je vais me défoncer les cuisses avec des séries de fentes.

      Je me souhaite une expiation violente.

    • #2045
      leducdesavoie
      Le Duc
      • Nb réponses : 147

      ça se fait avec 50kg les fentes voyons, pas 10 ^^

    • #2054
      Petit Pedestre
      • Nb réponses : 84

      Bon, je le note sur ma liste de GAS à venir :

      – gilet lesté de 50kg x1

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines et 4 jours par Petit Pedestre.
    • #2064
      Nadine Miaou
      • Nb réponses : 8

      Depuis les configames je fais des crises violentes , mais pas que sportifs….. A force d avoir des commerces fermés, je stock  et ça vaut pour le sport, mais les fringues, les affaires pour le gamin, le thé ( très violent stockage) les cosmétiques ( violent aussi) …..

    • #2065
      Petit Pedestre
      • Nb réponses : 84

      J’ai 8 cafés en grains différents…

    • #2066
      Chris
      • Nb réponses : 26

      J’arrive bien à résister au GAS avec mon vélo tout pourri de 2002 et mes ski de rando du moyen age (en fait c’est des ski de piste pour ado auxquels on a adapté des fix de rando et des peaux)

      Les shorts plein de taches de peinture ou d’huile de vidange et les tshirt gagnés en course.

      Par contre j’ai des bons bâtons et bonne frontale, ca c’est important pour moi.

      Je suis entre la radinerie et le militantisme anti consommation on va dire

      Ceci dit je regarderai quand meme d’un oeil le black friday voir si il n’y a pas une veste de pluie bradée 😀

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines et 4 jours par Chris.
    • #2078
      leducdesavoie
      Le Duc
      • Nb réponses : 147

      Pour le black friday, il faut avoir une idée de prix AVANT, disons en septembre, pour voir s’ils te niquent ou pas.

      Par exemple, il me faut une machine à laver. Je sais exactement combien ça coûte en « A++ » donc à voir si le jour noir va faire un miracle ou une carotte

Vous lisez 15 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.